AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si on s'entretuer § Théo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Et si on s'entretuer § Théo   Mer 30 Nov - 18:29

Quel était il? Vers 20H00. Quel mauvaise journée aujourd'hui. Entre devoir et dispute, je n'ai pas arrêté. Mais heuresement pour moi, il est l'heure de me coucher, à moins qu'un monstre vient me déranger pendant mon someil. Je ne faisais que trainer dans les couloirs, en route pour la salle commune des Pousoufle, tout en baillant et en aillant hate de pouvoir poser ma tête contre mon oreiller, et bien sûr oublier cette terrifiante journée. Pour avouer la vérité, je dermais les yeux à moitié tellement j'étais fatigué. Pouqroi est ce que j'ai pensé à un monstre qui me dérangerait. Sauf que là ce n'était pas pendant mon sommeil. Je m'arrête. Tout comme le garçon qui était en face de moi. Son visage d'idiot et de personnage prétentieux était juste devant moi. Ce Serpentard. Theodore Nott. Croyez moi, je me serai bien passé de le croiser. Non, ma journée n'avait elle pas été suffisament enervante pour rencontrer quelqu'un comme lui. Il croit me connaître mais ne sait rien de moi. Il me juge, me prend pour une pauvre nule sans interet. Comment Damon fait pour être ami avec quelqu'un d'aussi arrogant. J'ai essayé plusieurs fois de le convaincre de ne plus aimer ce type, et d'aileuirs Theodre en a fait de même. Mais aucun de nous ne semble être capable d'être capable de le convaincre d'éprouver de le haine pour l'autre. Si je me souviens bien, c'est lui qui a commencé à me detester. N'est ce pas lui qui pense que je ne suis pas celle qui faut à Damon? Pouratnt je suis une belle jeune fille, intelligente, bien éduqué d'une famille de sang-pure. Alors qu'est ce qu'il me manque? Ca je n'en ai pas la moindre idée. Peu importe. Maintenant, je me trouve face à ce type que je deteste. Il me bloque le passage vers ma salle commune. Qu'est ce qu'il me veut ce crétin?

- Pousse toi!

Quoi? Je n'aurais peut être pas su dire ça mais s'il croit que je vais le laisser m'écraser sans réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   Jeu 1 Déc - 12:45


Theo était d’une humeur véritablement massacrante ! Il venait de passer des heures à faire des recherches, sur une potion absolument incroyable, pour se rendre finalement compte, que pour en avoir la liste des ingrédients, il faudrait en passer par un livre, se trouvant dans la réserve de la bibliothèque, ladite réserve interdite aux élèves, n’étant pas munis, d’une autorisation spéciale. Elle n’avait pourtant rien de si terrible, cette décoction, puisqu’elle permettait juste de manipuler un tout petit peu les rêves du sujet, ayant la malchance de la boire. Pas mort d’homme après tout et son élaboration promettait vraiment d’être passionnante. D’ailleurs, il s’en serait volontiers servi contre cette peste d’Emilie ou contre ces deux idiots de Crabbe et Goyle, histoire de les réveiller par quelques cauchemars et permettre aux autres garçons de cinquième année, de fermer un peu l’œil en tout quiétude, sans avoir à subir les ronflements des deux montagnes !

Que ses projets soient ainsi contrariés par les règles stupides de l’école avait le dont de l’agacer au plus au point et avec son âge et son niveau qui augmentait, cela arrivait de plus en plus souvent. Il pourrait toujours essayer d’aller en toucher un mot au Professeur Rogue ? Il avait eu une très bonne note à son dernier devoir et peut-être bien que son directeur de maison, se montrerait, grâce à ça, dans de bonnes dispositions ? Pas sûr néanmoins qu’il accepte de l’aider, s’il était complètement honnête avec lui. Les Gryffondors n’avaient de cesse que de traiter le noble maître des potions, de partial cruel, mais en vérité, quand il s’agissait de sa maison, il était juste et scrupuleux, sur le règlement de l’école. Après tout, il ne s’était jamais attiré d’ennuis, lui, contrairement à Malefoy, avec tous ses plans foireux, à l’encontre du trio d’or. Aucune raison qu’on lui refuse ce petit service, s’il savait présenter les choses, avec toute la finesse requise.

Tout en marchant le long des couloirs, qui serpentait dans les cahots du vénérable château, Théo songeaient aux prétextes et aux arguments qu’il pourrait avancer devant le professeur Rogue, pour qu’il lui permette d’entrer dans cette maudite réserve, quand il fut arrêté dans son avancée, dans un corridor étroit, par une fille plantée au milieu du passage. Vraiment pas de veine, sur tous les stupides Poufsouffles qui empruntaient régulièrement ce corridor étroit, pour rejoindre leur salle commune, il avait fallu qu’il tombe sur la pire de toutes, cette dinde d’Elena !

Elle, il la connaissait depuis longtemps, sa famille faisant partie de la bonne société de sorciers au sang-pur, mais quand on voyait le résultat, en la personne d’Elena, il fallait franchement se demander, si ç avait vraiment la moindre importance ! Elle l’avait toujours horripilée et le pire, c’est qu’il ne se rappelait même pas vraiment pourquoi. Quand on l’avait expédiée à Poufsouffle, alors qu’elle ne devait rêver que de Serpentard, il avait rigolé presque à s’en déboiter une vertèbre ! Mais non, ça ne l’avait même pas fait redescendre un tant soit peu sur terre, elle était resté la même petite peste insupportable et trop sûre d’elle et d’ailleurs…. Encore une fois, elle ne manqua pas de montrer à quel point elle pouvait se montrer désagréable et vulgaire, en lui ordonnant sans ménagement de se pousser.

« Quand on est polie, La Peste, on dit s’il-te-plait ! »

Elle, il aurait rêvé de lui laver la bouche au savon, pour lui apprendre un peu à se comporter de manière plus civilisée ! Et dire qu’on l’avait fiancée à Damon ! Lui, par contre, Theo le comptait dans le rang de ses amis ou tout du moins, des personnes présentant un intérêt certain. Décidément, il ne comprendrait jamais comment il pouvait accepter d’être promis à cette petite idiote, aussi docilement. Amoureux d’elle ? Impossible !

« Et quand on est comme toi, on s’efface pour laisser passer les gens comme moi, Miss Poufsouffle ! »

Elle faisait ressortir ce qu’il y avait de pire en lui, tant elle pouvait l’énerver ! D’habitude, ces conneries de guerre entre les maisons n’avaient de cesse que de l’indifférer, mais face à elle, tout était bon pour la rabaisser, même lui rappeler qu’elle était, au final, rien d’autre qu’une disciple de la maison au blaireau.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   Jeu 8 Déc - 20:15

Non, pas lui, pas ce type, il ne manquait plus que ça. Je sentais que la soirée allait être longue, trop longue.
Quand on est polie, La Peste, on dit s’il-te-plait ! Je peux avouer que quans j'ai passé une sale journée et que je suis de mauvaise hueur, je oeux avouer que je suis quelqu'un de désagréable, et qu'il m'arrive d'oublier quelques signes de politesse. Mais, bon, lui j'avais pas envie de lui s'il te plait, plutôt La-ferme. Puis ce genre de demande n'est pas prise au sérieu lorsqu'elle est suive de "la peste".
Et quand on est comme toi, on s’efface pour laisser passer les gens comme moi, Miss Poufsouffle ! Comme moi? Qu'est ce que ça veut dire? Qu'est ce qu'il me veut l'idiot? Je suis quelqu'un de très bien, et d'où il me parle comme ça.
Whaou, Bravo, il sait da,s quel maison je suis, ça prouve juste une chose, c'est qu'il est doté de deux yeux, miraculeux.
J'étais vraiment pas d'humeur à supporter ce type, et j'avais bien l'intention de m'échapper d'une manière ou bien d'une autre

- Tout ça, c'est très beau, mais maintenant dégage que j'aille me coucher, s'il te plait, je dit le mort s'il te plait, avait un rare dégout.
Ma relation avec ce Serpentard était assez étrange, je m'entendais souvent bien avec tout le monde, mais lui, je ne peux pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   Ven 9 Déc - 12:39

Tellement élégante, il n’y avait pas à dire, Elena avait l’art et la manière de parler comme une véritable lady. Sur les lèvres de Théo se dessina un sourire cynique, alors qu’il la regardait avec le même dégoût, apparu dans la voix de la demoiselle, quand elle avait réussi à sortir un s’il-te-plait, qui lui avait très visiblement écorché la bouche. Pour l’empêcher de passer, il étendit son bras sur le passage, appuyant sa main à plat contre le mur. Pour rejoindre sa salle commune, il faudrait qu’elle passe dessous ou qu’elle le pousse. En gros, qu’elle se rabaisse devant lui ou qu’elle le touche.

« Ton s’il-te-plait ne m’a pas plu, peut-être sans le « dégage »… »

Il avait particulièrement appuyé sur le dernier mot, gardant une voix neutre ou perçait une pointe d’amusement, d’ironie cruelle. Pas son genre de se comporter de la sorte, avec n’importe qui d’autre, il aurait adopté une royale indifférence. Mais elle, elle avait le don de l’agacer au plus haut point ! Il avait vu Mag et Drago se conduire tellement de fois de la sorte, avec des Gryffondors ou des Sang-de-Bourbe… Elena, à ses yeux, valait bien moins que ça ! De sans-pur, peut-être, mais bien moins digne d’appartenir à Poudlard, pourtant, que la brillante Hermione Granger, aussi souillé que puisse sembler son sang, aux yeux de son père et de ses acolytes Mangemorts.

« C’est pour ton bien la Peste. Si tu veux vraiment devenir la femme de Damon… »

Rien que d’imaginer cette idiote aux bras de son ami, qu’elle vive avec lui, qu’elle porte son nom et qu’elle lui ponde une armée de petits crétins blonds, n’évoquait en lui qu’un dégout certain, qui devait se ressentir, à chaque fois qu’il évoquait cette réalité à voix haute.

« Il faut que tu apprennes les bonnes manières ! Tu n’as pas qu’à te dire qu’en quelque sorte, je te rends service ! »

Cette fois, il avait ri, moqueur. Jamais il n’aurait touché à un seul de se cheveux et Damon savait parfaitement, qu’il ne s’abaisserait jamais à ça. Mais la taquiner de la sorte et le voir s’énerver n’était pas moins jouissif.

« Allez Elena, supplie-moi de te laisser passer comme une gentille petite lady… Allez… »

Il s’était légèrement décaler pour lui barrer encore un peu plus le passage. Elle était fatiguée, parfait ? Qu’elle soit une bonne petite fille et il lui accorderait peut-être cette faveur, de lui livrer le passage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   Ven 9 Déc - 18:51

Ton s’il-te-plait ne m’a pas plu, peut-être sans le « dégage »… Il faut l'avouer, les manière de Théodore de se comporter me dégouter. Même à huit heure du soir, il était encore d'humeur à faire le malin. Ca me dégoitait. Il voulait que je fasse preuve de politesse mais comment pourrais je le faire si lui même ne le fait pas. Son bras qui m'empêchait de passer, je l'aurais coupé avec plaisir, mais je ne suis pas sur que ce soit permis.

C’est pour ton bien la Peste. Si tu veux vraiment devenir la femme de Damon… Theodore était sans le moindre doute l'un de mes pires ennemis, pas seulement parce qu'il me traite comme une moinque rien, non, ça va plus que ça, tout ça, ça remonte à Damon, sa manière de me juger vis à vis de Damon me déplaisait. Pour qui il se prenait pour dire ce genre de chose? Il n'avait pas le pouvoir d'infliencer Damon, il n'est que son ami, pas son frère. Je deviendrai la femme de Damon que cela lui plaise ou non.

- Sache, que ce n'est pas à toi de décider si je l'épouserai ou non.

Je suis amoureuse de Damon. Damon est amoureux de moi. Rien ne peut empêcher notre union. Et surtout pas ce crétin.

Il faut que tu apprennes les bonnes manières ! Tu n’as pas qu’à te dire qu’en quelque sorte, je te rends service ! Quel bonne blague! Il me rend service, non, mais on croit rêver. Il abuse ce mec, quand même.

Allez Elena, supplie-moi de te laisser passer comme une gentille petite lady… Allez… Pitié, que quelqu'un arrête ce cirque. Non, mais le supliez. Il y a cinq minutes de ça, j'étais dans une rage folle de voir quelqu'un que je detestais autant que Thédore. Et maintenant, j'avais un rire. Oui, je riais, littéralement, même si tout cela ne parait pas très drôle, j'avais l'impression que j'allais explosé...de rire.

- Te supliez... Je préfère encore rester toute la soirée dans le couloirs.

A t-il vraiment cru que j'allais le suplier?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   Ven 9 Déc - 19:18


Elle pourrait au moins faire un effort pour se montrer amusante, à défaut d’être brillante ! Damon allait s’ennuyer à mourir dans cette union, aucun doute là-dessus, pour autant qu’elle se fasse réellement un jour. Elena en tout cas y croyait dur comme fer et Théo se demandait bien ce que les parents de son ami, avait bien pu négocier, pour se farcir une belle-fille pareille… Surement des montagnes de Gallions, il fallait certainement ça, pour la supporter plus de quelques minutes. Quand elle avait décrété, sûre d’elle, que ce mariage se ferait et qu’il ne pourrait rien faire pour l’en empêcher, le Serpentard s’était contenté de hausser les yeux au ciel, tout en baillant aux corneilles. Ca le chagrinait pour Damon, mais franchement, si pour une raison mystérieuse, son ami y trouvait son compte, en pognon ou autre, lui, il s’en fichait royalement. D’aussi loin qu’il se souvenait, cette petite dinde lui avait toujours inspiré cette répulsion moqueuse, même quand elle n’était encore promise à personne. D’un côté, tant mieux, au moins, maintenant, il était persuadé que jamais son père à lui, ne lui imposerait jamais de fiançailles avec cette crétine.

Apparemment, elle en était venue à trouver la situation amusante, vu son rire, et lui comptait bien ne pas passer la nuit avec elle dans ce couloir, autre chose à faire, vraiment ! D’ailleurs, même écouter Crabbe et Goyle ronfler, valait toujours mieux que de rester là, à subir ses miaulements. Mais puisqu’elle en redemandait, il voulait bien faire un effort, histoire de se montrer encore plus désagréable. Après tout, puisqu’elle était là, autant passer sa mauvaise humeur sur elle, ça ne coûtait rien.

« Ah ouais ? Je ne savais pas que tu recherchais à ce point ma compagnie ? Désolé, mais tu ne me plais pas et je ne suis pas sûr que Damon apprécierait, que sa petite fiancée pas très fraiche, propose à tous les types qui passent, une nuit avec elle, dans des couloirs sombres. »

Rien qu’à l’idée, il en avait la nausée.

« Non, décidément Elena, tu devrais apprendre à te tenir… Excuse-toi et je ne parlerais pas à ton petit-ami, de ce que tu viens de me proposer. »

Un sourire moqueur était resté fiché sur le visage de Théo.

« Surtout que si je suis inspiré, je pourrais peut-être ajouter un ou deux détails sur la manière scandaleuse, dont tu t’es comporté avec moi. »

Jetant un coup d’œil à sa montre, il laissa échapper un long soupir, avant d’en revenir au visage d’Elena.

« Alors la Peste, décide-toi à me supplier, personnellement, je n’ai aucune envie de passer la soirée avec toi. »

Nouveau sourire, clairement moqueur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   Ven 9 Déc - 19:38

Ah ouais ? Je ne savais pas que tu recherchais à ce point ma compagnie ? Désolé, mais tu ne me plais pas et je ne suis pas sûr que Damon apprécierait, que sa petite fiancée pas très fraiche, propose à tous les types qui passent, une nuit avec elle, dans des couloirs sombres. C'est pas vrai, même quand elle fait tout pour ne pas lui obéir, il trouve quand même quelque chose pour m'humilier encore plus. Il était très doué pour enerver les gens, vraiment très doué, en particulier moi. Mais il le faisais exprès, je le savais bien.

- Tu sais autant que moi que je n'ai aucune envie de passer la soirée avec qualqu'un comme toi. Ca ne sert à rien de faire l'idiot.

Non, décidément Elena, tu devrais apprendre à te tenir… Excuse-toi et je ne parlerais pas à ton petit-ami, de ce que tu viens de me proposer. Non, mais c'est pas vrai. Maintenant, qu'il avait dit que je n'étais pas faites pour être avec Damon, il allait se mettre à dire que je veuille rester avec lui.

- Non, mais ça va pas la tête. Je ne t'ai rien proposé. Tu me dégoutes, pauvre taré.

Comment pouvait il penser que je puisse l'aimer? Non, ce n'était surement, rien que pour m'embêter, n'est ce pas?

Surtout que si je suis inspiré, je pourrais peut-être ajouter un ou deux détails sur la manière scandaleuse, dont tu t’es comporté avec moi. Il en avez fait et dites des choses qui sont lin d'être sympathique, la plupart étaient méchantes et injustifié. Mais, jamais, il ne s'était jamais entretenu a inventé que je pouvais être amoureuse de lui surtout auprès de Damon. J'aimais Damon, il le savait, et cet saleté de Serpentard allait réussir à s'en servir contre moi. Quelle injustice! C'est surement pour ça que j'évite de tomber souvent amoureuse, mais bon, tant mieux pour moi, ça aurait été dommage que le jour où mes parents me balancent que je dois sortir avec Damon et que je sorte déjà avec un autre.

Alors la Peste, décide-toi à me supplier, personnellement, je n’ai aucune envie de passer la soirée avec toi. Ca nous fait un truc en commun.

- Une chose est sûre, je ne te supplierai pas. Alors, va t-en et je ferai de même.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   Lun 12 Déc - 15:50

Même pour se défendre, elle n’était franchement pas douée et pas très drôle. Sans rire ? Aucune envie d’être avec lui, il s’était contenté de lever les yeux au ciel. Difficile à imaginer, qu’il ait eu réellement envie de passer du temps avec elle, sauf si c’était pour la torturer… Un petit peu. Sadique ? Pas vraiment, mais elle avait un don certain pour faire ressortir tout ce qu’il pouvait y avoir de plus noir en lui. C’était épidermique, cette fille, il n’avait jamais pu la sentir, de près comme de loin et sa compagnie, il ne l’avait jamais recherchée… Avant de se la voir imposée, par ces fiançailles ridicules.

Apprendre qu’elle le dégoutait avait quelque chose de rassurant et de terriblement flatteur et à la voir s’énerver, il ne put s’empêcher de rire. L’ironie avait cela de particulièrement délectable avec elle, qu’elle tombait toujours dedans des deux pieds joints. A tout dire, c’était bien la seule qualité qu’il décelait chez elle… Pour autant qu’on puisse appeler ça une qualité. A embêter, elle était vraiment terriblement parfaite. Son petit air outré était absolument délicieux et même s’il n’en avait strictement pas eu l’intention, au moment de l’énoncer, il trouvait ça maintenant attrayant, de peut-être aller raconter à Damon, avec la plus totale mauvaise fois, la manière plutôt légère, dont elle se serait prétendument conduite avec lui… Ou avec d’autres pourquoi pas, à la limite, plus le mensonge était gros, mieux il passait généralement.

Elle refusait encore de la supplier et blasé, il laissa échapper un long soupir.

« C’est plus pour te laisser passer, que je te demande de me supplier… Mais plutôt, pour que je n’aille pas raconter ma petite histoire à Damon. »

Un sourire mauvais s’afficha sur son visage, alors qu’il se penchait un peu, vers la petite Poufsouffle, pour lui dire, un peu plus bas :

« Et je suis vraiment un conteur fabuleux, crois-moi sur parole. »

Rien de plus facile pour lui, que de présenter les choses à sa guise, au petit-ami d’Elena.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   Lun 12 Déc - 19:36

C’est plus pour te laisser passer, que je te demande de me supplier… Mais plutôt, pour que je n’aille pas raconter ma petite histoire à Damon. Des gens menteurs, méchants et hypocrires, il y en avait des centaines mais théodore Nott est sans auucun doute le meilleur d'entre eux. Ce chantage était vraiment immonde. Est ce que Damon le croirait? Il y a peu de chances, mais on ne sait jamais. Jae vais quand même pas devoir le supplier " je t'en supplie ne dit rien à Damon". Vous savez de quoi j'aurais, d'une petite fille en detresse. Qu'est ce que j'allais faire? Je ne pouvais pas le supplier, cette solution était exclue, mais ais-je vraiment le choix. La, ce que j'aimerais, c'est q'un prefet arrive pour nous enlever des points et nous ordonner de retourner au lit, ce qui pourait me permettre de ne pas supplier Théodore. Soyons sincère, il faudrait un miracle pour avoir une seule d'échapper à cette situation très embarassante. Et je suis vraiment un conteur fabuleux, crois-moi sur parole. Une chose est sûre, je peux le croire. Il n'hésitera pas à cracher son venin dans ma parfaite et belle histoire d'amour. C'est dingue de mettre dans d'ouvrage pour faire de la peine à quelqu'un. Tous les Serpentards sont comme ça? Non, je ne crois pas, Jade est mon amie et une Serpentard, et je suis certaine qu'elle ne me ferait pas un coup aussi malsain. Je crois que je n'ai pas le choix, je n'ai aucune envie d'être celle qui détuira l'alliance entre Damon et moi. Même s'il n'est plus amoureux de moi, nos parents nous obligeront à nous marier, et je devrais passer le restant de mes jours avec une personne que je deteste. OK, allons-y.

- Ne dis rien à Damon, s'il te plait

C'est pas du tout ce que j'avais envie de dire, j'aurais préféré dire: "Tu peux toujours rêvé" ou quelque chose dans le genre, mais c'était mon devoir. Je n'avais pas fait la moindre grimace. J'avais un regard plus neutre que jamais mais au fond de moi, j'avais juste envie de le tuer.

- Je peux aller dormir, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   Mar 13 Déc - 10:56

Apparemment, elle était à la recherche d’une solution miracle, une qui l’empêcherait de s’aplatir devant lui, comme par exemple, l’arrivée inopinée d’un professeur. Malheureusement pour elle, le temps s’étendait sans que rien ne vienne la sauver de lui et c’était désormais le silence qui régnait en maître autour d’eux. Finalement, elle le rompit, lui demandant de ne rien dire à Damon, tout en le gratifiant d’un s’il-te-plait. C’était comme ça, qu’on suppliait, chez les Sidney ? Pas vraiment éloquent. Là aussi, elle avait encore matière à s’améliorer et il comptait bien lui en fournir l’occasion, aussi souvent que possible, maintenant qu’il avait cerné son point faible… Damon ! Un sourire mauvais vint éclairer le visage de Théodore et la main qui barrait le passage, à la petite blonde, retomba contre son flanc.

« C’était pas terrible comme supplique, mais bon… »

C’était tout de même jouissif, que de la voir s’écraser devant lui de la sorte, de la voir le prier de ne rien dire à Damon, alors qu’elle n’avait strictement rien fait. Presque trop facile. Malgré le fait qu’il ait libéré la voie, elle lui demandait tout de même si elle pouvait enfin aller enfin dormir, amenant un nouveau sourire satisfait sur le visage du Serpentard. Obtenir sa permission pour aller rejoindre son dortoir, Misse Poufsouffle était vraiment désopilante.

« On va dire que c’est bon pour cette fois… Mais la prochaine fois, essaie de faire encore mieux… Genre… »

Il haussa les épaules, une expression toujours aussi amusée sur le visage, alors qu’il se penchait à nouveau vers elle.

« Te mettre à genou et me lécher les bottes un peu mieux. »

Cette fois, il se laissa aller à lire avant de la bousculer légèrement et de partir en sens inverse.

« Bonne nuit la peste ! »

Voilà qui devrait le mettre de bonne humeur et peut-être même, l’aider à supporter, les ronflements assourdissants, de Crabbe et Golye, qui devaient déjà dormir comme des bienheureux dans leur dortoir, le ventre tout gonflé d’avoir trop mangé. Deux ours mal-léchés, quelle plaie, quand même, de devoir partager sa chambre avec eux !

[Clos pour moi, merci beaucoup pour le RP Elena ♥ Je rajouterais notre lien dans la journée.]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on s'entretuer § Théo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si on s'entretuer § Théo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard école :: Poudlard :: Cachots et sous-sols :: Couloir-