AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelqu'un pour m'aider à me pendre? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quelqu'un pour m'aider à me pendre? [Libre]   Lun 9 Jan - 20:20

J'avance, sans un bruit. Le couloir est désert, comme d'habitude vous me direz et ça m'arrange. A mon bras, pend un livre aux coins cornés qui doit avoir cinq fois mon âge, parlant d'interminables sujets qui ne me passionne pas. Pourquoi l'avoir pris ? Moi aussi je me le demande. Poussant un court soupir, le retourne la couverture, prenant le temps de regarder le titre en lettre passées. "Traité sur la politique Géant-Gobelins du Xl ème siècle". J'ai déjà envie de dormir.

D'un pas bien moins léger qu'à l'habitude, je me dirige vers un banc sur lequel je me laisse élégamment tomber, c'est-à-dire d'un coup, comme une masse. Une grosse masse. Ma vie est d'un ennui mortel. Si j'avais des amis proches, je serais allé avec eux. Mais je n'en ai pas. Pour mon plus grand plaisir. Passer son temps au milieu d'une bande de babouins couverts de gel qui poussent des rires gras en se tapant le dos à intervalle régulier, sans façon. Je vaux quand même mieux que ça.

Je suis donc là, seul, comme un con pourrait-on dire, avec un livre ennuyant à mourir pour seule compagnie. J'ai envie de me pendre. Je pose ma tête contre le mur, levant les yeux vers la fenêtre en face de moi. C'est vrai que le paysage est beau, avec cette grande étendue sylvaine qu'est la forêt interdite. J'y suis allé une ou deux fois depuis que je suis ici. L'endroit pourrait être sympa sans cette aura lugubre. Sans compter toutes les bestioles qu'on y trouve. Ca fait partie des choses auxquelles je ne me suis pas encore vraiment habitué, toutes ces créatures magiques qui pour la plupart pourraient vous tuer en moins de cinq secondes. Le monde magique est vraiment dangereux. Mais je suppose qu'on se fait à tout.

Mon regard quitte la fenêtre pour descendre lentement jusqu'au livre qui semble déjà ennuyeux, rien qu'à le regarder. Pourtant, on ne peut pas dire que je n'aime pas lire, mais là...enfin ! A tous les coups, je vais devoir le lire durant l'année ou potasser un sujet approchant donc autant abréger mes souffrances maintenant. D'un geste sec, je me saisis du livre et l'entrouvre. Un nuage de poussière m'accueulle joyeusement, moi aussi je suis content de te voir. Le livre sur mes genoux, je ramène mes cheveux en arrière. ... Je crois que je vais sérieusement penser à tuer cet auteur pour qu'il ne refasse jamais plus d'autre sujet. Oh certes, tout dedans est correct, mais tellement soporifique. Et c'est un insomniaque qui vous dit ça !

Je replonge. Je sais que le temps défile mais finalement, le bouquin se laisse lire. Bon, je n'y prends pas de plaisir, 'faut pas exagérer mais bon...En tout cas, j'étais assez dans ces histoires de traités, de trahisons. Pour ne pas entendre les bruits de pas. Et pourtant j'ai une bonne oreille. D'ailleurs, si j'avais été attentif, j'aurais su que les bruits de pas s'étaient arrêtés tout près de moi. Mais il fallut attendre que je lève la tête pour m'en rendre compte.


Dernière édition par Nathaniel G. Miller le Dim 15 Jan - 10:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Heley Clarke

avatar

Nombre de messages : 716
Age : 21
Année: : 5 ème
Date d'inscription : 07/11/2011

Feuille de personnage
Feuille du personnage:

MessageSujet: Re: Quelqu'un pour m'aider à me pendre? [Libre]   Lun 9 Jan - 22:16

Heley ne savait pas trop quoi faire aujourd'hui, elle se rappelait d'un couloir toujours désert où elle pourrait réfléchir tranquillement, mais étais-ce au premier, deuxième ou troisième étage? Il y avait tellement d'étages qu'il était difficile de savoir où se trouvait ce couloir, même après cinq années de visite nocturnes de l'école. Elle passa en revue le première étage, puis le deuxième et tomba enfin sur le couloir sensé être désert. Car il ne l'était pas, un jeune homme portant le blason de Serdaigle paraissait connaitre le lieu et son calme, car il lisait paisiblement. Chose assez habituelle pour les Serdaigles mais pas dans n'importe quel couloir... Bref, il n'y a pas besoin de dire que la Clarke voulait faire sa connaissance, après tout elle l'avait peut-être déjà croisé sans même faire attention ,il était plus âgé qu'elle et ne devait pas passer inaperçu, même si il n'était que de passage dans la salle co'. Et puis elle n’allait pas tourner les talons simplement car il y avait quelqu'un dans le couloir.

- Je peux m'asseoir?

Demanda-t-elle quand il leva la tête pour ne pas le faire sursauter, elle savait à quel point c'était désagréable. Mais puisqu’elle ne comptait pas rester plantée là trois heures, elle s'installa à un trentaine de centimètres du jeune homme, la taille du banc ne permettait pas un espace beaucoup plus grand, et sortit son cahier à dessin de son sac. Puisqu'il y avait une gargouille et qu'elle ne savait pas trop quoi dessiner, elle représenta le couloir vide et la gargouille dans ses moindres détails. Elle était assez hideuse et même si elle venait à rater son dessin, ça ne se verrait pas trop. Elle tourna la page pour dessiner seulement le buste de la statue, le visage encore plus détaillé que sur le premier dessin.

La Clarke n'était pas peu fière de son croquis, mais ce n'était pas son préférer, non, loin de là. Celui qu’elle aimait le plus, elle le gardait précieusement dans sa table de chevet. Après tout, elle n’allait pas se promener avec dans toutes l'école au risque de le perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelqu'un pour m'aider à me pendre? [Libre]   Lun 9 Jan - 22:41

- Je peux m'asseoir ?

C'est une fille. Un peu plus jeune que moi je dirais, 5 ème année à vue de nez, mais je n'y mettrais pas ma main au feu, elle a un visage plutôt mature. Sans attendre ma réponse, elle s'assoit à mes côtés. Cela m'irrite un peu je dois avouer. Pourquoi venir pile ici ? Il y a tant d'autres couloirs dans cette école. Et qu'on ne vienne pas me dire que c'est pour voir le charme de la gargouille car bien qu'elle soit joliment sculptée, elle n'en reste pas moins une gargouille. Et les gargouilles sont loin d'être jolie. Enfin, passons. Donc elle s'assoit ici. Soit. Je ne dis rien et replonge le nez dans mon livre.

Bien sûr, je suis curieux de nature et je ne peux m'empêcher de jeter de petits coups d’œil rapide sur son cahier pour regarder ce qu'elle dessine. A tien ? Le charme inexistant de la gargouille a touché quelqu'un ? Mais mon cher Nathaniel, qu'est-ce que ça peut te faire ? Rien. Mais son dessin n'est pas mal du tout. Pour ma part je ne dessine ni ne peint. Le seul art que je pratique est la musique et encore, je ne sais jouer que deux/trois morceaux simples au piano.

Ah. Il est fini. Je la vois qui prend le temps de l'admirer et je suis de son avis, elle se débrouille vraiment bien. Si je ne pratique, comme je viens de le dire, ni dessin ni peinture, je suis un habitué des musées en parfait Serdaigle alors mon avis a souvent du poids. Je ne vais pas dire qu'elle est un génie du crayon ou quoi que ce soit dans ce style, mais il y a de l'idée et le résultat est plus qu'acceptable. J'hoche de la tête pour mon montrer mon approbation.

-Pas mal, pas mal du tout.

Oui, je sais, je me la pète carrément, mais que voulez-vous ? Je suis en dernière année, j'ai bien ce droit non ? Oh et puis je n'ai pas besoin de justificatif, mon ego sur-dimensionné me va comme un gant. Puisque toute envie de lire a disparue, je détache mes cheveux d'un geste souple. La cascade de cheveux blond retombe sur mes épaules, me donnant plus que jamais l'air d'une fille. Un moment, j'avais songé à me laisser pousser un peu la barbe pour donner un air masculin, mais en me regardant dans la glace, j'avais plus de chance pour passer pour une femme à barbe et passer le reste de mes jours dans un cirque que d'avoir l'air d'un homme. Cruelle vie. J'ai envie de me pendre.
Revenir en haut Aller en bas
Heley Clarke

avatar

Nombre de messages : 716
Age : 21
Année: : 5 ème
Date d'inscription : 07/11/2011

Feuille de personnage
Feuille du personnage:

MessageSujet: Re: Quelqu'un pour m'aider à me pendre? [Libre]   Dim 29 Jan - 17:50

Heley aimait beaucoup ce couloir, elle l’appréciait particulièrement pour son calme et même la présence de son camarade ne changeait rien à ce calme. Elle commençait à le trouver assez sympathique, pas qu'il soit très loquace et lui ait parlé de choses intéressantes, d’ailleurs il n'avait pas ouvert la bouche, mais il savait respecter le calme et, tout comme elle, paraissait l'apprécier. Jusqu'à ce que, se tournant vers le jeune homme à sa droite, Heley s'aperçut que Théo n'était pas le seul à apprécier ses dessins. C'était une bonne nouvelle, mais, bien entendu, ce n'était qu'une passion, elle ne comptait nullement en faire son métier ou quoi que ce soit. Premièrement car elle avait d'autres ambitions, ensuite car elle ne trouvait jamais son travail assez perfectionné et que c'était un défaut à ne pas avoir pour devenir artiste professionnel. Mais, pour en revenir au Serdaigle, elle avait bien l'intention de le remercier car, bien qu'on l'ait tout de même assez souvent complimentée sur ses dessins, elle savait que les compliments se faisaient de plus en plus rares et en profiter était la meilleure solution.

- Merci.

La Clarke prit conscience qu’elle ne s'était pas encore présentée, étape pourtant cruciale si elle voulait faire la connaissance de ce Serdaigle. D'ailleurs, elle était quelque peu étonnée de ne se rendre compte de son existence qu'aujourd'hui. Il avait tout de même deux ans de plus qu'elle, après estimation, et ne pouvait passer inaperçu...

- Au fait, moi c’est Heley, Heley Clarke, ravie de faire ta connaissance...

La jeune femme laissa paraître qu'elle attendait sa présentation en retour. Mais en attendant, elle se tourna vers la fenêtre pour observer le parc, le lac et la forêt interdite. Elle décida que cette image devait rester à jamais dans sa mémoire et débuta donc sa représentation sur son carnet à dessin en attendant la réponse du jeune homme. Celle-ci ne devait d’ailleurs pas tarder mais peu importait car elle s'était trouver une nouvelle occupation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelqu'un pour m'aider à me pendre? [Libre]   Mer 1 Fév - 9:31

Elle est drôlement calme, se contentant d'un "Merci", simple et de bon gout, je l'aime bien. C'est une Serdaigle aussi et bien évidemment, je m'entends mieux avec ceux de ma maison. On trouve plus de gens calme et prêt à réfléchir du côté des bleus. Mais les Serpentards aussi réfléchissent, pas aux même choses, mais eux aussi savent peser les pour les contre et monter des raisonnements. Par certain côté, les Serdaigle et les Serpentard se ressemble beaucoup, tout comme les Poufsouffle et les Gryffondor. Je préfère largement l'esprit tordu ou mesquin des Serpentard à la générale bonne humeur des jaune et des rouges. Bien sûr, le fait que je ne sois pas de sang pur est un petit détail, mais nous l'oublierons assez vite.

- Au fait, moi c'est Heley, Heley Clarke, ravie de faire ta connaissance...


Présentation basique, mais pas trop mal. Mouais, je passe et je réponds. Mais ça n'aura pas beaucoup d'importance, je peux la voir qui repart déjà dans un nouveau dessin. Mais bon, je passerais pour cette fois, après tout, il est vrai que la vue est belle.

-Nathaniel Miller, de même.

Je la regarde dessiner, j'aime beaucoup voir ce ballet de trait qui s'organise peu à peu en dessin. C'est d'une belle élégance quand la personne qui manie le crayon est douée. Je regarde donc, alternant parfois avec la vue de la fenêtre pour juger la ressemblance. Je ne ressens pas vraiment le besoin d'engager moi-même la conversation, ce n'est pas dans mes habitudes et si elle veut causer avec moi, il faudra qu'elle commence. Mais parfois, on se passe aisément de mots.

La tête posée contre la pierre derrière moi, je laisse mes pensées dériver un peu, veillant soigneusement à ce qu'elles ne s'aventurent pas du côté de ma famille. J'ai un sérieux problème avec ma mère. C'est dans ces moment-là que je suis réellement heureux d'être ici, à Poudlard je veux dire, pour ces grands moments de calme, pour cette ambiance qu'on ne trouve nulle part ailleurs, aussi peut-être un peu pour cette impression de foyer que cette école offre à ceux qui ont tourné le dos à leurs familles comme moi. Et puis, aussi pour Le détail, pour le fait qu'on soit majeur à 17 ans, ce qui est mon cas. Pouvoir transplaner à sa guise est vraiment pratique. Ouais, même si je me sens parfois un étranger ici, je ne regrette rien. En fait, je suis même en colère contre moi-même, qui considère encore le monde moldu comme le mien, comment l'éducation foireuse de ma mère a-t-elle pu rester autant dans ma tête ? Enfin, avec un peu de chance, cela changera en cours d'année. L'espoir fait vivre mes chers amis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelqu'un pour m'aider à me pendre? [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelqu'un pour m'aider à me pendre? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est moche d'avoir à guetter un signe de quelqu'un pour se sentir heureux ? Aared.
» Quelqu'un pour rp avec moi ?
» [PV] Cherche quelqu'un pour s'excuser [PV]
» Recherche quelqu'un pour me faire une bannière
» Y aura-t-il quelqu'un pour aider une demoiselle en détresse? [Selim]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard école :: Poudlard :: 1er & 2ème étages :: Couloir des gargouilles-