AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Première tentative [Hermione]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Première tentative [Hermione]   Jeu 26 Jan - 22:08

Cette mission, c'était la galère totale et absolue ! Cette histoire lui tournait constamment dans la tête, mais il ne s'était pas encore décidé, sur ce qu'il convenait vraiment de faire. Se rapprocher d'Hermione Granger... Dans un soupir, il laissa tomber son livre sur ses genoux, pour frotter ses yeux. À cette heure-ci, son dortoire était désert, mais Crabbe et Goyle ne tarderaient certainement à remonter de la grande salle, après s'être bâfrer comme deux trolls, pour autant qu'ils ne se perdent pas en chemin. Supporter leur bêtise congénitale était bien plus qu'il ne pouvait en supporter ce soir-là et même l'histoire de Poudlard, ne pourrait pas le divertir assez, pour qu'il parvienne à faire abstraction de leur présence.

Il avait beau l'avoir relu plusieurs fois, il ne s'en lassait jamais. La plus célèbre et la plus grande école de sorcellerie du monde avait toujours exercé une sorte de fascination sur lui. Petit garçon déjà, il se plaisait à s'imaginer dans ses vieux murs, entouré de sorciers brillants... Et à mille lieues de la grande sollitude, que représentait le manoir Nott. Et puis, il avait hâte d'être toujours avec Skye... Et ce rêve-là s'était finalement noyer au fond d'une bouteille de Whisky-Pur-Feu ! Il avait beau avoir renoué le dialogue, avec celle qu'il avait toujours considérée comme sa meilleure amie, rien n'était facile pour autant. Cette nuit avait tout changé entre eux, qu'ils le veuillent ou non.

Dans un soupir, il se décida à se lever et alors qu'il était occupé à mettre quelques livres dans son sac de cours, les deux gorilles du prince des Serpentards, entrèrent en riant grassement. Leur arrivée précipita encore sa fuite et il boucla son sac, avant de le charrier sur l'une de ses épaule. Trop tard, le nom de Daphné, passant les lèvres de Goyle, attira son attention. Il était en train de commenter le fait qu'après le bal, elle et Drago avait passé un moment privilégié, dans la salle commune. Les dents de Theo grinçèrent, alors que ses deux camarades s'étranglaient de rire. Il finit par quitter la pièce, comme s'il avait le diable aux trousses et claqua la porte, pour couvrir le bruit produit, par le fou-rire des deux idiots.

La salle commune était bondée et il ne s'y arrêta pas une seule minute, bien décidé à fuir l'antre des Serpentards. Il n'avait aucune envie de rencontre Daphné ou Skye, ou encore Drago. Et dire que le grand blond l'avait inivté à venir chez lui, pendant les vacances de Noël... Il était tellement jaloux qu'il faisait déjà tout pour l'éviter, depuis le fameux bal, alors aller au Manoir Malefoy ? Impensable.

Sans vraiment réfléchir, ses pas le menèrent vers l'un des endroits qu'il préférait dans le château, la grande bibliothèque, son sanctuaire. Il se sentit déjà soulagé d'un certain poids, quand il fut enfin entouré de livres. Ne restait plus qu'à trouver une place, dans un coin tranquille. Il venait de tourner à l'angle d'une étagère, quand il la vit, assise au fond, penchée sur un volume au dimension gigantesque, qui semblait la passionner. Il n'y avait qu'à l'observer pour en être convaincu, voir les subtiles mouvements de son visage, qui suivait les lignes de mots, ou apercevoir ses doigts fins, plaqués contre la page, comme si elle essayait d'happer les informations. Dans un soupir, il fit demi-tour, pour être sûr qu'elle ne puisse pas l'apercevoir, au cas où elle lèverait la tête...

C'était l'occasion idéale, celle qu'il devait absolument saisir. Sortant sa baguette, il la pointa sur son sac, tout en prononçant une formule à voix basse, la rangea, prit une profonde inspiration, contourna l'étagère et fonça droit dans sa direction. Dans sa tête, un compte à rebours s'était déclenché et au moment où il arrivaient à côté de la table d'Hermione, le fond de son sac se détacha, laissant choir au sol plusieurs de ses livres de cours et le fameux exemplaire de l'histoire de Poudlard, lu maintes et maintes fois, écorné et usé, qui atterrit droit sur le pieds de la Gryffondor.

- Merde...

Juron étouffé, Theo se pencha pour rassembler ses affaires, relevant juste le visage vers Hermione.

- Excuse-moi pour le dérangement...

Il pointa ensuite sa baguette vers son sac, jeta un rapide reparo, et mit tous ses bouquins à l'intérieur, à l'exception de la fameuse édition de l'histoire de Poudlard, restée près de la jeune fille. Il était déjà prêt à partir et se releva. Priant pour qu'elle l'interpelle, au sujet du livre oublié.
Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger
5éme années Gryffondor
5éme années Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 37
Année: : 5eme
Date d'inscription : 07/01/2012

Feuille de personnage
Feuille du personnage:

MessageSujet: Re: Première tentative [Hermione]   Ven 27 Jan - 22:37

Elle ne cessait de penser à ses premières années à Poudlard depuis son retour dans le temps. Avant de s'endormir, en s'éveillant, en foulant le même sol et en croisant les même personne que durant les cinq années précédentes. Chaque moments était si semblable et pourtant si différent. Un contraire n'existe pas, il n'y a qu'une étrange différence, tout semble opposer chaud et froid mais l'un sans l'autre n'a pas de sens, soleil et nuit font une journée, rires et larmes sont si souvent unis. Alors revivre 365.5 fois les mêmes choses c'était juste du renouveau chaque jour, un rire de plus, une larme de moins, un cours suspendus, un devoir ajouté,...

Hermi' avait réalisé cela en voyant tout s’effondrer sous ses yeux, pour elle s'était finit, il ne lui restait plus qu'à se jeter dans la vie, elle se trouvait pourtant si dépourvue d'armes face à ce qui l'attendait, Poudlard avait été son cocon, autant sa maison que son savoir, là elle avait été quelqu'un, à présent elle n'était plus rien. Ses études se termineraient, elle ne serait qu'une amie de l'Elu survivante de cette tragique guerre. Mais ce qui l'avait aussi préoccupée, c’était de penser que plus personne n'y aurait droit. L'école détruite, même si on entreprenait de la reconstruire il n'y aurait plus ce sentiment d'antique qui planait dans les couloirs, ses professeurs intimidants et forçant l'admiration.

Elle se demandait donc si son choix n'avait pas été poussé par de mauvaises raisons -revivre encore et encore- quand elle sauta de son lit, il devait être près de dix heure mais elle n'avait ni cours ni rendez-vous si ce n'est encore celui avec ses pensées et ses questions. Il lui fallait se changer les idées comme toujours, tant qu'elle n'aurait pas prit de décision globale elle ne pourrait rien faire que tenter de penser à autre chose et c'était donc ce qu'elle s’efforçait de faire depuis deux semaines.

Elle prenait tout son temps pour faire quoique ce soit et s'était donc rarement autant appliquée à préparer son sac de cours, à choisir ses tenues et à parler de la pluie et du beau temps à toute personne susceptible de l’écouter. Le silence n'était plus son allié sauf en présence de Ronald - et être seule avec lui était rare -, car il était son unique bon souvenir du passé, du moins en plein moment de guerre.

Traversant l'école vêtue de sa robe de sorcier la plus longue, la jeune Gryffy' décida de passer du temps à la bibliothèque jusqu'au début de ses cours vers midi. Elle avait quelques recherches à y faire, un livre a trouver pour tenter de comprendre l'amour qu'une connaissance y portait et puis elle espérait inconsciemment de l'y revoir. Harry n'était plus d'une très bonne compagnie depuis...depuis qu'elle lui avait parlé, oui c'était de sa faute et oui c'était mal de ne pas aimer sa présence alors qu'il en avait besoin mais puisqu'elle l'aidait comme possible, elle voulait pouvoir rester seule entre ami, juste pour rire et non parler sans cesse de ce qui la préoccupait déjà tant. De plus elle voulait se venger un peu du fait qu'il ne l'ai pas vraiment crue -bien que cela le perturbe- même s'il s’agissait d'une réaction légitime.

S'étant installée seule à une table avec le premier gros volume qui lui avait semblé capable de l'occuper deux heures la jeune fille fut vite perturbée par un Serpy' qui, en moins de dix secondes renversa ses livres sur les pieds d’Hermione, les ramassa, s'excusa et s’enfuit presque. Elle l'observa perplexe avant de revenir à son livre mais elle vit alors qu'il avait oublié un livre sous sa table. Et pas n'importe quel volume, qui pouvait omettre de ramasser l'histoire de Poudlard?


-Hey, vous avez oublié un livre.

Elle l'avait vouvoyé se souvenant de la réaction de Nathaniel face à sa familiarité directe mais elle s'aperçu que l'étudiant l'avait tutoyée et elle décida donc de faire de même.

- On ne se permet pas d'abandonner "L'histoire de Poudlard" près de moi!

Avec un sourire elle tendit le livre à son propriétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première tentative [Hermione]   Lun 30 Jan - 10:58

L’espace d’un instant, il avait eu peur qu’elle ne le rappelle pas, se fichant éperdument de le voir oublier son livre à ses pieds. Après tout, l’insigne qu’arborait fièrement son uniforme, celui de Serpentard, ne devait lui inspirer que bien peu de considération, encore moins de confiance. Pendant des années, elle avait été l’une des cibles préférées de Drago et de ses acolytes, raillée et mise plus bas que terre, traitée de sang-de-bourbe et considérée comme une sorte de sous-sorcière. Il y avait de quoi en braquer plus d’un contre sa maison.

Elle avait tout de même fini par l’interpeler et Théo avait stoppé ses pas, avant de se tourner vers elle, l’air quelque peu incrédule. Est-ce qu’elle venait vraiment de le vouvoyez ? Plutôt étrange et pas vraiment de bonne augure, pour cette stupide mission. Est-ce qu’elle ne l’avait même pas reconnu, alors qu’ils étaient dans la même classe, depuis leur première année ? Ou était-ce une manière de le garder à distance ? Il ne réduisit pas moins l’espace qu’il avait créé lui-même entre eux, faisant quelques pas dans sa direction, pour récupérer le livre qu’elle lui tendait, avec un sourire bien plus avenant, que sa manière de l’interpeler. Et puis, apparemment, c’était aussi un bouquin qui avait une certaine importance pour elle, s’il en croyait ce qu’elle venait d’ajouter, à savoir qu’il valait mieux ne pas l’oublier près d’elle.

- Merci, j’y tiens beaucoup en plus. Il était à ma mère.

C’était la vérité. Des affaires de sa femme décédée, Nott Senior n’avait gardé que bien peu de chose. On ne pouvait pas dire que son père était un grand sentimental et si Théo était entré en possession de quelques objets, ayant appartenu à sa maman, c’était uniquement par hasard. L’histoire de Poudlard, il l’avait retrouvé dans un vieux carton, dans les sous-sols du Manoir familiale, alors qu’il faisait une partie de chasse au trésor avec Skye, quand ils avaient 6 ou 7 ans. Ils n’avaient certes pas pensé, qu’ils en trouveraient véritablement un, en tout cas, à ses yeux. Peu désireux de se voir poser des questions sur sa mère et encore moins de jouer sur le pathétique, en évoquant ses malheurs d’enfants, il changea tout de suite de sujet, affichant un sourire amusé, qui lui ressemblait bien plus que l’air troublé, qu’il avait pris l’espace d’une seconde.

- Tu sais, pas la peine de me vouvoyer Granger, on se connait depuis assez longtemps tout de même. Et puis, il ne manque plus que tu me donnes du Monsieur Nott, pour me donner l’impression que tu parles à mon père.

Secouant un peu la tête, il passa une main sur la vieille couverture de cuir, de l’histoire de Poudlard, pour en enlever d’éventuelles poussières, déposées alors qu’il était à terre, avant de le ranger soigneusement dans son sac, dont il réajusta la bandoulière sur son épaule.

- Alors tu l’as lu, l’histoire de Poudlard ? Je pensais franchement être l’un des seuls.

L’un des passe-temps favori de ses camarades de dortoir, était de lui demander, à chaque fois qu’il le voyait feuilleter la vieille édition, s’il cherchait un trésor dans l’école, pour le lire encore et encore, avec autant d’acharnement. Crabbe et Goyle avaient d’ailleurs essayer de le lui voler, une fois, après l’avoir vu y faire une petite annotation, persuadés qu’ils trouveraient grâce à lui, leur poids en or… Ou en gâteau au chocolat, certainement.

- Enfin… Ca ne devrait pas m’étonner, il ne doit plus avoir beaucoup de livres qui ne sont pas passé entre tes mains dans cette bibliothèque, je t’y aperçois tellement souvent.

Il s’était quelque peu enhardi, poussé par l’air plutôt ouvert, qu’affichait Hermione. Elle ne donnait pas l’impression d’être vraiment hostile, alors que ça aurait été pourtant tout à fait légitime. Mais il n’aurait jamais poussé sa chance, jusqu’à s’asseoir avec elle, s’en y être invité.
Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger
5éme années Gryffondor
5éme années Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 37
Année: : 5eme
Date d'inscription : 07/01/2012

Feuille de personnage
Feuille du personnage:

MessageSujet: Re: Première tentative [Hermione]   Sam 3 Mar - 15:14

Écoutant vaguement ce que disait Theodore Hermione sentait de nouveau doutes s'ajouter à ses pensées. Moindres évidemment que l'avenir de Poudlard mais importants sur le moment elle tentait de retrouver l’étudiant dans ses pensées, elle s'en souvenait bien sûre et c'est même pour cela qu’elle avait été si chaleureuse, elle ne l'avait pas reconnu sur le coup mais ni Drago ni aucun membre de son clan d'abrutis ne viendrait à la bibliothèque. Il n'y avait donc pas de raisons pour qu'elle ne lui tende pas son livre seulement, elle avait toujours eu beau ne pas juger sur le blason, les couleurs qu’arborait l'étudiant lui rappelait trop d'un passé et d'un avenir.

Mais il ne lui avait jamais rien fait et elle décida de lui répondre simplement, pour tout ce qu'il allait arriver,...


-Monsieur Nott, je connais ce livre mots à mots.
Mais toi aussi j'imagines, tu es un peu l’exception des Sepy'.

Le seul qui n'est peut-être pas totalement stupide voulut-elle ajouter mais elle se contenta de le penser très fort.

-Tu as même pris les mêmes options que moi depuis la première,...
Seulement je t'avoue que je n'ai pas l’habitude avec les membres de ta maisons, on me parle rarement sans m'insulter.

Et après lui avoir adressé un sourire moyennement amicale elle revint à son livre. Le sujet ne lui plaisait finalement pas,...pas du tout en fait, traitant des bêtises des moldus au Moyen Age le manuel dénigrait totalement les non sorciers ce qui n'était pas indiqué par le titre " Histoire d'un monde implanté dans un autre". Seulement puisque Théo n'était toujours pas partit, et elle se demandait bien pourquoi, Hermi' ne voulait pas aller ranger le livre et elle prit donc une plume pour noter un commentaire au début du livre ce qui était totalement permis. Seulement elle avait toujours trouver cela sans intérêt, à chacun de se faire une idée mais le vocabulaire du livre dépassait les bornes.

Refermant le bouquin elle prit avec peu d'enthousiasme "Alice au pays des merveilles", classique qu'elle n'avait jamais apprécie mais puisque Nathaniel avait insisté,...Elle en avait parlé dans une lettre à ses parents, sa mère n'avait rien dit son père affirmait que le cinéma en avait gâché toute la magie. Souriant pensant aux vacances approchant et donc à son retour chez les moldus Hermi' repensa à sa courte conversation avec Théodore et trouva finalement que tout cela étrange, un merci aurait suffit, surtout d'un Serpy' envers une Gryffy'.

Tout lui semblait étrange depuis quelque temps, elle ne se souvenait plus de détail, le temps avait toujours été un mystère et penser qu'elle l'avait remonté,...Elle se demandait parfois si elle n'était pas folle, si elle n'inventait pas l'avenir, si elle ne l'avait peut-être jamais vécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première tentative [Hermione]   Mar 6 Mar - 13:57

Il avait souri quand elle l’avait appelé Monsieur Nott, esquissant tout de même une légère grimace amusée. L’histoire de Poudlard, elle disait la connaître mot à mot et il n’en fut pas très étonné. Il avait misé juste en pariant sur ce bouquin là. Elle semblait aussi tout à fait persuadée qu’il partageait cet intérêt avec elle, le qualifiant même d’exception, parmi les Serpentards. Cette fois, il avait ri, décidant à prendre les choses avec un maximum d’humour.

- Je décide de prendre ça comme un compliment, Mademoiselle Granger.

Quel chance de n’avoir jamais voulu intégrer la bande à Drago, ceux qui avaient passé leur temps à la persécuter, depuis sa première année. Il devait louer pour ça son caractère quelque peu renfrogné et son attrait pour la solitude. Et puis, il s’était toujours demandé comment le prince des Serpentards parvenait à supporter la compagnie de Crabbe et Goyle, sans avoir envie de les frapper ou de leur lancer un bon « silencio », toutes les dix minutes. Rien que pour ça, il avait son admiration, bien qu’il ne soit pas persuadé, que le prix à payer soit à la hauteur des sous-fifres qu’ils étaient.

Elle avait également remarqué qu’ils partageaient les mêmes options depuis leur première année mais avouait qu’elle n’avait pas non plus l’habitude de parler avec les membres de la maison de Salazar, ces derniers ne faisait, la plupart du temps, que l’insulter. Théo avait levé les yeux au plafond, alors qu’Hermione se désintéressait tout bonnement de lui, refermant son livre qui traitait apparemment d’histoire, pour l’échanger contre un autre, probablement d’origine moldue, puisque le titre ne lui disait strictement rien.

Affreux ! Il avait l’impression que tout ce qu’il pourrait dire pour s’incruster avec elle sonnerait de manière louche. Il fit finalement quelques pas en sens inverse, comme s’il allait quitter ce rayonnage, avant de subitement se raviser, dans un soupir bruyant et de revenir vers elle, l’air ennuyé. Pas besoin de le feindre, il était tout ce qu’il y a de plus sincère, un bon point pour lui.

- C’est de l’ignorance !

Mal-à-l’aise, il avait posé une main derrière sa nuque, avant de la fixer dans les yeux.

- Ca n’excuse peut-être pas, mais c’est ce que c’est. Et tu te trompes, j’suis pas une exception j’connais rien du monde dans lequel tu es née.

Il avait haussé les épaules, une certaine perplexité se lisant sur son visage. Non, il ne savait rien de la vie moldue, vu que lui, il avait toujours évolué dans un cercle de sorcier. Son père n’aurait de toute manière pas permis qu’il en soit autrement et il n’avait jamais cherché à lui déplaire… Pas plus qu’il ne le faisait actuellement, d’ailleurs.

- Mais dans tous les cas, j’sais que ton sang est aussi rouge que le mien, non ?

Une évidence ! Son bras était retombé le long de son corps, produisant un bruit léger, quand sa main avait tapé contre sa cuisse.

- Enfin, pour toi, ça ne change peut-être rien.

Il avait baissé le regard, avant de finalement se détourner et de repartir en sens inverse. Qu’elle le rappelle ou non, il avait déjà établi un premier contact, mieux que rien et s’il avait pu susciter un tant soit peu sa curiosité, il le saurait bien assez tôt.

[A toi de choisir si tu le retiens ou non. Au cas où tu déciderais de le laisser partir, je pense qu’il reviendra t’aborder dans un autre RP Razz]



Dernière édition par Theodore Nott le Mer 7 Mar - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hermione Granger
5éme années Gryffondor
5éme années Gryffondor
avatar

Nombre de messages : 86
Age : 37
Année: : 5eme
Date d'inscription : 07/01/2012

Feuille de personnage
Feuille du personnage:

MessageSujet: Re: Première tentative [Hermione]   Mer 7 Mar - 18:24

Hermione en était déjà à la fin du premier chapitre et avait complètement oublié Théodore lorsqu'il entama de nouveau la conversation, terminant sa page la jeune Gryffondor se retourna quelque peu lasse pour observer l'étudiant. Souriant poliment elle se demandait, oubliant tout ce qui pouvait s'accaparer son esprit depuis quelques jours, pour quelles raisons il ne voulait pas simplement partir. De plus, ce qu'il disait n'avait strictement aucun sens ni même aucun intérêt, autant il ne s'était jamais mêlé au discourt barbare de Drago & Cie, autant il ne s'était jamais monté contre et il en aurait proutant si souvent eu l'occasion. Ce n'était donc pas le fait qu'ils se trouvent un point commun et qu'il n'y ai aucune chance qu'il soit entendu, qui aurait délié la langue du Serpy'.

Le voyant partir Hermi' hésita un moment à le laisser disparaître derrière le rayon et donc clore définitivement le sujet mais une étrange curiosité l'en empêcha, elle se promit juste de ne pas être stupide. De nature déjà soupçonneuse, ces deux derniers mois elle l'avait été plus que jamais et une réaction aussi étrange de Théo' ne lui inspirait qu'une certaine retenue.


-Non, cela ne change rien et si tu as été envoyé à Serpentard tu n'es peut-être pas une réelle exception c'est vrai,...

Elle avait d'abord voulu lui demander clairement pourquoi il tentait de faire durer la conversation mais puisque cela lui ferrait construire des murs autour de lui, elle abandonna l'idée mais fut donc à court de réponse.

-Sans me venter, nous avons pourtant un fort beau monde aussi!

Affichant un sourire un peu plus agréable Hermione retourna quelques secondes à son livre pour le fermer et le ranger. Elle sentait déjà qu'elle aurait du mal à le terminer, pourtant elle avait pensé que si elle ne l'avait pas aimé la première fois, c'était dû au fait qu'elle n'avait pas le droit, elle, de rêver d'un monde magique, qu'elle ne savait se transposer aussi facilement dans une vie impossible. A présent qu'elle était plongée en plein coeur de la sorcellerie elle avait cru mieux l'apprécier mais non,...Elle le finirait tout de même pour Nathaniel et son air désespéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Première tentative [Hermione]   Jeu 8 Mar - 16:32


Par Merlin, qu’est-ce qu’elle pouvait être agaçante !

Cette manière de juger les Serpentards avait toujours eu le don de l’agacer prodigieusement. Ils allaient falloir qu’ils révisent leurs classiques, tous ces Gryffondors, trop sûrs d’eux ! Malins, ambitieux, déterminés… Il lui semblait pourtant que c’était cela, que le Choixpeau magique radotait tous les ans, sur les élèves de sa maison, et pas blessant, intolérant et insultant. Elle s’imaginait quoi, que tous, chez les disciples de Salazar, étaient comme Crabbe et Goyle ? Bêtes et méchants en somme ! Elle qui disait connaître l’histoire de Poudlard sur le bout des doigts, feraient peut-être bien de se replonger dedans, de temps en temps. Il n’avait rien dit cependant, s’était contenté de serrer les poings, alors qu’elle louait le beau monde moldu, qu’il aurait certainement tout intérêt à connaître mieux.

Non mais comment Ron parvenait à la supporter ? Deux minutes avec elle et il lui prenait déjà l’envie de la claquer, tout comme Drago avait surement eu si souvent envie de le faire. Ok, en venant la voir, il n’était pas totalement désintéressé. Ok, sans cette stupide mission, jamais il n’aurait levé un œil sur elle ! Mais franchement, il avait été des plus courtois, charmant, amusant, un peu intriguant non ? Avec n’importe quelle fille, ça aurait probablement fonctionné, mais celle-là était un véritable glaçon ambulant.

Dans ces conditions, mieux valait ne pas insister pour le moment. D’un pas décidé, il s’était installé à quelques tables d’elle, sortant ses affaires de potion, pour commencer à travailler, sur le prochain devoir, que Rogue leur avait donné. Son père était vraiment totalement ignorant de la cause hermionesque, pour lui avoir confié pareil mission suicide ! Il aurait eu moins de mal à séduire Ron Weasley, si ça se trouve ! A cette simple pensée, il ne put retenir une grimace, alors qu’avec un soupir las, il trempait sa plume dans un petit récipient d’encre, pour inscrire le titre de son travail.

Quand même, il ne se souvenait pas qu’elle était aussi méfiante ! Il aurait peut-être du éviter de l’aborder en portant son uniforme ? Mais par Merlin ! Les traitres et les mages noirs, ne se trouvaient pas que chez Serpentard ! A croire qu’une fois envoyé dans cette maison, on ne pouvait être que condamné à suivre les plus mauvais préceptes qui soit ! Bon… Dans son cas, ce n’était pas entièrement faux, mais qui donc n’avait jamais pécher ? Certainement pas Miss Granger-Parfaite 1ère du nom ! Il paraissait même qu’en troisième année, elle avait mis un coup de poing à Drago ! Pas très féminin, pas non plus très élégant et encore moins moralement approuvable. Et puis, avec ses potes, ils avaient si souvent enfreint le règlement ! Même avec toute la bonne (ou mauvaise d’ailleurs) volonté du monde, jamais il n’aurait pu égaler le nombre de ses bêtises en cinq ans !

Non, impossible de se concentrer ! Il ne pouvait s’empêcher de jeter, de temps en temps, de brefs regards dans sa direction. Elle était toujours plongée dans ce même bouquin moldu, dont il n’avait jamais entendu parler. « Alice au pays des Merveilles »… Le titre ne laissait présager, en tout cas, qu’une bluette pour écolière. Elle aimait ce genre de chose, elle ? Il l’aurait plutôt vue se plonger dans un traité pompeux et compliqué, en faisant mine de tout comprendre. Il pourrait peut-être faire semblant de s’y intéressé, pour renouer le dialogue ? Non, aucune chance qu’elle le croie une seule seconde, avec un ouvrage pareil ! Et s’il se moquait ou qu’il la charriait un peu ? Pire encore, il n’arriverait probablement qu’à la braquer.

Impossible de se concentrer sur la potion ! Impossible. Repoussant ses affaires, il sortit son livre d’astronomie et eut soudain l’idée du siècle ! Ron ! C’est par Ron, qu’il parviendrait à l’approcher ! Se penchant un peu sur le côté de sa table, pour interpeler la jeune fille, il laissa son manuel assez en évidence pour qu’elle l’aperçoive.

- Psssst Hermione…

Il avait parlé bas, mais au moins l’avait-elle entendu.

- Tu pourrais dire à Ron, qu’il me dise quand il serait libre, pour qu’on bosse sur le cours de Grosos ?

Théo avait esquissé l’ombre d’un sourire, avant de hausser les épaules et de se plonger dans sa lecture.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Première tentative [Hermione]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Première tentative [Hermione]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Première Pub de la campagne d'obama ou Le rêve américain
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )
» Chavez soupconne une tentative d'assassinat contre sa personne
» Hermione Granger ( terminée)
» Journal de Hermione Blake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard école :: Poudlard :: 3ème & 4ème étages :: Bibliothèque-