AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)   Dim 29 Jan - 22:17

&

Daphné Greengrass & Ronald Weasley



J'aimerais savoir...




J'avais suffisamment suivit Théo et Iseult pour m'apercevoir que les deux avaient visiblement des liens très étranges avec Ronald Weasley, le chien d'Harry Potter. Non je n'ai rien contre lui mais c'était ce qui se disait chez les Serpentards et même si je me moquais de savoir si c'était vrai ou non, il faut croire que mon subconscient y avait adhérer. Pourtant Théo semblait plutôt amical envers le Gryffondor et ça ne lui ressemblait pas alors il y avait forcément quelque chose de louche là-dessous et pareil avec Iseult, celle qui venait parfois prêter main-forte à Rogue, Ron avait bien du mal à cacher qu'elle lui était indifférente, pas nécessairement en parlant d'amour d'ailleurs mais c'est plutôt un regard amical du genre "ça va ?" "content de te voir" et d'autre truc du même acabit. Elle avait tendance à rester de marbre mais lui c'était trahit et je me demandais ce que tout ça pouvait bien signifier. Le Gryffondor qui s'entend bien avec ce genre de personne... c'était vraiment trop étrange pour qu'il s'agisse d'une simple coïncidence. Malheureusement je ne pouvais pas interroger Iseult et encore moins Théo. Je m'interrogeais toujours sur lui d'ailleurs et même s'il était évident que j'avais des sentiments forts à son égard et qu'il me manquait un peu trop à mon goût, il avait l'air de m'avoir rayer de sa vie et je devrais donc vivre avec mes remords de cette soirée. Pourquoi n'avais-je pas réussi à lui dire ce qu'il voulait entendre ? D'autant que l'idée ne me déplaisait pas. Mais passons, tout ça pour dire que je ne pouvais pas non plus aller lui parler. Du coup, il ne me restait plus que le principal intéressé et avec lui, j'étais sûr que ça ne s'ébruiterait pas. Si Théo lui parlait, il n'y avait que deux possibilités : il le manipulait pour une sombre raison ou alors Ron méritait d'être connu. Cette supposition me paraissait tirée par les cheveux mais au fond, on ne sait jamais. Si j'avais su que je m'entendrais avec Drago au point de le considérer comme un confident et que je tomberais amoureuse de Théo, j'aurais sûrement bien rit ce jour-là.

Alors, pour en avoir le cœur net, j'avais observé le Gryffondor et m'étais rendu compte qu'il affectionnait particulièrement la salle de classe numéro onze du rez-de-chaussée. Personne n'y allait jamais et je me demandais ce qu'il pouvait bien y faire. Les cours venant de finir, je suivis le rouquin qui, comme je l'avais supposé, se dirigea vers cette fameuse salle de classe inoccupée. J'attendis quelques instants avant d'entrer, déjà pour réfléchir à ce que j'allais bien pouvoir lui dire et aussi pour m'assurer qu'étant déjà installé, il y aurait moins de chance qu'il fuit. J'attendis cinq minutes avant d'entrer avec calme et de manière silencieuse. Inutile de lui faire peur et d'ameuter tout le couloir.

- Salut, dis-je en prenant un air assuré sans pour autant paraître prétentieuse. Ne t'inquiète pas, je ne viens pas te persécuter. J'aurais... une simple question.

Autant entrer dans le vif du sujet non ? Autant pour lui que pour moi. Je m'approchais de lui tout en restant à distance raisonnable avant de croiser les bras et de poser un doigt pensif sur ma joue. Je levais un suite mes yeux vers le plafond avant de les poser sur lui, interrogateur.

- Tu as l'air de bien t'entendre avec Théo et il n'est pas du genre à se laisser approcher facilement. J'aimerais bien savoir, vous êtes amis ? demandais-je avec curiosité.

Il allait sans doute me dire que ça ne me regardait et qu'il ne me répondrait pas mais s'il me considérait comme une sorte de poupée en porcelaine, il allait vite se rendre compte que j'avais bien ma place à Serpentard et que je n'avais rien à envier à d'autres personnalités venimeuses. Je voulais des réponses et j'escomptais bien les avoir. Par gentillesse ou manipulation, à lui de choisir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)   Dim 29 Jan - 22:58



    Les cours sont terminés. Encore une journée terminée. En sortant de la salle, je salue Harry qui s'en va à son cours de Métamorphoses avancé, et fais un clin d'oeil à Hermione qui sait très bien que je ne vais pas, comme je le dis à Harry, retrouver ma fratrie dans la Salle Commune mais étudier.

    Et d'ailleurs, Madame Pince ne voulant plus que je fasse de longs séjours à la Bibliothèque, j'ai du me trouver un nouvel endroit où travailler. J'ai trouvé la Salle de Classe N°11 au rez-de-chaussée, et j'ai décidé d'y appliquer mon QG. Du coup, le matin, je vais chercher mes livres chez la Pince, et le soir quand Herm' et Harry ont cours, je vais travailler dans mon nouveau repaire.

    Enfin installé sur l'une des chaises de cette salle de classe abandonnée, je sors de mon sac tout mon attirail de travail, à savoir plume, parchemins, encre et livres. Je soupire, souriant, et me plonge dans la lecture et la prise de notes qui caractérise mon travail de divination sur l'astronomie et les signes chinois. La langue tirée en dehors de la bouche, sur la droite, je me concentre sur ma lecture.

    Au bout de seulement quelques minutes, j'entends une voix féminine qui ne m'est pas inconnue s'adresser à moi. Enfin, je crois, vu que je suis seul. Je relève la tête vers Greengrass, lève un sourcil et lui enjoint d'un signe de la main de poser sa question. A l'entente de ladite question, je referme le livre et me tourne vers la Serpentard.


    "Je ne suis ami avec aucun Serpentard. Et Nott le sait très bien. Pourquoi ? Ça t'intéresse ?"


    J'ai dit ça calmement, pas trop sèchement. A dire vrai, ça m'intrigue un peu ces histoires entre Serpents. Tout le monde peut sentir la tension entre Nott et la grande soeur Greengrass. Même si personne ne commente, soit parce que ça ne nous regarde pas, ce qui est bien vrai, soit parce qu'ils n'osent pas, ce qui est une bien moins bonne excuse.

    Faut dire aussi, ils ont le don de se mêler de ce qui les regarde pas, les Serpents. Que ce soit Nott, l'autre fois Malefoy, et maintenant elle, je comprends mieux pourquoi Zelda a des moments de solitude. Je croise à mon tour les bras. Voyons voir ce qu'elle a dans le ventre. Beh quoi, faut bien savoir si elle est à la hauteur de son copain Nott.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)   Dim 29 Jan - 23:45

Tout en parlant, j'observais ce qu'il y faisait. Ainsi le Gryffondor, pas vraiment réputé pour son intelligence, œuvrait dans l'ombre pour rattraper son niveau d'étude ? Intéressant et... inattendu. Il lui avait sûrement fallut de l'humilité et du courage pour prendre cette décision et s'y tenir et c'était là des qualités louables, en tout cas dans sa maison car chez nous, c'était plutôt considérer comme de la faiblesse mais là n'était pas la question. Sans vraiment savoir pourquoi, assistée à cette scène le faisait monter dans mon estime. Celui qu'on nommait le chien d'Harry Potter avait visiblement une personnalité bien plus complexe qu'on pouvait le croire. Mais je n'allais pas le complimenter sur ses bonnes attitudes d'élève sérieux même si ça m'intriguait.

A sa question, je levais les yeux au ciel et s'il comptait dévier le sujet de la sorte et clore rapidement la conversation, il venait surtout de me donner le bâton pour se faire battre.

- Non ça ne m'intéresse pas, c'est pour ça que je te pose la question, répliquais-je en roulant des yeux. Évidemment que ça m'intéresse ! Pour quelle autre raison je viendrais m'enfermer ici avec toi sinon ? Pour t'aider à faire tes devoirs ?

Quoique... si ça pouvait faire enrager Théo et l'obliger à se bouger, l'idée me paraissait intéressante mais ce n'était pas le sujet. Bon, il n'allait pas me raconter tout ce que je voulais savoir mais ça, je m'y attendu donc... continuons sur un autre sujet qui sera, je l'espère, plus productif. Il allait bien finir par avouer quelque chose, dussè-je le tenir en otage et lui faire subir mille sortilèges !

- Avec aucun Serpentard c'est noté... Avec miss Doran alors ? continuais-je avec un sourire en coin. Et par pitié, épargne-moi ta tirade de dénégation parce que ça se voit qu'elle ne te laisse pas indifférente. Le trio Iseult/Théo/Ronald m'intéresse beaucoup. C'est tellement atypique comme relation. Je me demande si tes amis sont au courant... continuais-je en le fixant.

Alors, il le crache son morceau ? Je me moque éperdument de ces relations à lui, je veux savoir pour Théo et Iseult, c'est eux qui m'intéressent. Je me moque bien de ce rouquin et de ce qu'il fait de sa vie. Bien que maintenant, je commence à sérieusement m'y intéresser depuis mes petites découvertes. Avec la guerre que ce livrent les Serpentards et les Gryffondors, qui s'est amplifié avec l'arrivée de Harry Potter, une hypothétique amitié secrète entre Ronald et Théodore serait aussi incongrue que fascinante et en faisait circuler une rumeur bien travaillée, ça pourrait même mettre le doute chez son pote à lunettes. Je soupirais avant de reprendre sur un ton neutre, presque amical :

- Écoute, dis-moi seulement ce que je veux savoir et je ne te ferais pas souffrir davantage de ma présence. En plus, je te promets que ça restera entre nous et que rien ne sortira de ces murs. Alors, il se passe quoi entre vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)   Lun 30 Jan - 0:05



    Je sens qu'elle m'observe. Un peu comme un animal, ou une bête de foire. Oui, bon, pour sûr ça me fait pas plaisir qu'en plus de Nott et Mione, Greengrass ait appris que je bosse en douce. Je soupire alors que la blonde me réplique que ça l'intéresse évidemment. Elle se croit drôle ou quelque chose dans le genre ? Si c'est ça, c'est loupé.

    Je soupire, la laissant encore parler. Si j'ai appris des choses sur les femmes grâce à mon amitié avec Iseult, c'est bien que lorsque l'une d'elle parle, il faut la laisser faire et ne pas l'interrompre, puis choisir ses mots et je sais pas trop quoi. Et d'ailleurs, ça a porté ses fruits sur Hermione hier après-midi.

    Elle commence alors à me parler d'Iseult. Mais putain, cette histoire a fait le tour du Château ou quoi ? Ou alors on est trop expressifs devant les autres ? Mais d'ailleurs, si c'est le cas, mes amis doivent être aveugles. Parce qu'à la fois Nott, Malefoy et maintenant Greengrass. Il semble que les Serpentards soient bien renseignés sur mon amitié avec l'assistante occasionnelle de Rogue.

    De toutes façons, rien ne sert de lui mentir. Puisqu'elle est déjà au courant. Je secoue la tête, un sourire aux lèvres.


    "Je suis pas sûr qu'on puisse qualifier Iseult de Serpentard. Et je suis sûr de ne pas pouvoir qualifier ton petit copain Nott comme un ami."


    Je soupire tandis qu'elle m'annonce ne pas vouloir m'imposer sa présence, ni révéler ce qu'il se dira dans cette pièce. Me prendrait-elle pour un débutant, par le plus pur des hasards ? Ai-je l'air d'un mec qui se laisse prendre à ce genre de déclarations de mauvaise foi ? Bon, okay, pet-être que j'en ai l'air. Mais si elle s'intéressait tellement à son 'Theordore', elle se serait sans doute rendu compte qu'il ne prend en compte que les personnes qui lui semblent d'un niveau suffisant pour tenir une conversation, et pour jouer contre lui.


    "Qu'est-ce que tu veux savoir ? Demande-le-moi clairement, qu'on n'ait pas besoin de jouer aux devinettes. Ca a l'air d'être votre truc ça, à vous les Serpents. Jouer aux devinettes."


    Je roule des yeux en secouant la tête. Si elle est moins bête qu'elle n'y parait, et j'ai pu m'apercevoir en cours qu'elle est effectivement bien moins bête que ne le laissent supposer sa chevelure bien entretenue et ses grands yeux globuleux toujours semblant découvrir le monde, elle se rendra compte que je lui ai donné un indice sur ma relation avec son précieux Nott.


    "Pourquoi ça t'intéresse tant ce qui se passe entre Theodore, Iseult et moi ? C'est fou, en l'espace de trois mois, j'ai vu mieux de personnes s'intéressant à mes relations que depuis que je suis entré dans cette foutue école."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)   Mar 31 Jan - 20:09

Visiblement, il n'était pas décidé à une rencontre cordiale et me prenait pour une gourde et je savais pertinemment que c'était à cause à cause de ce j'étais. Une jeune fille de Serpentard issue d'une famille de riche au sang-pur ne pouvait être qu'une gamine pourrie gâté qui faisaient des caprices. Ces clichés étaient vraiment agaçants et s'il continuait comme ça, j'allais finir par l'étouffer avec son parchemin. Je détestais qu'on me compare à ses godiches dont la seule préoccupation était de se trouver le meilleur partit pour avoir encore plus de gloire et de fortune.

Je vois bien que je l'enquiquine et s'il répond c'est à contre cœur. Il pourrait tout aussi bien me dire que je le gonfle et me demander de quitter les lieux sur l'heure que la finalité serait la même. Mais malheureusement pour lui, ça ne fait qu'attiser ma curiosité. S'il ne veut rien dire, c'est bien parce qu'il y a anguille sous roche non ? J’essaie de me calmer. Je ne suis d'ordinaire pas d'une nature à être vite en colère mais il a doit avoir le don de m'énerver.

- Étrangement je suis sûre qu'elle devait être à Serpentard avant de faire ce boulot et Théodore n'est pas mon petit-ami, sifflais-je entre mes dents.

Il venait de toucher une corde sensible et je rajoutais ça à la liste de mes bonnes raisons de l'étouffer avec son parchemin. Non seulement je n'étais pas avec mais en plus je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même. Si l'on rajoute à cela que je sais qu'il s'intéresse à Iseult pour je ne sais quelle raison, je dirais que ça me donne une bonne raison d'oublier tout ça et de partir mais je suis plutôt tenace.

- Ami n'est peut-être effectivement pas le mot le plus approprié mais il a de l'estime pour toi et sans vouloir dire que tu es sans banal et sans intérêt, il en faut vraiment beaucoup pour l'impressionner.

Pressé d'en venir au but, il m'intima presque l'ordre d'en venir au fait au lieu de tourner autours du pot. Je le regardais d'un air navré. Son hostilité envers ma maison me paraissait vraiment stupide surtout s'il parlait avec Théo et qu'il se passait quelque chose avec Iseult.

- Oui les devinettes sont nôtre truc à nous de la même manière que la stupidité est vôtre truc à vous, repris-je d'un ton acerbe.

Je poussais un soupir avant de poser la question qui m'amenait en ce lieu et il avait intérêt à ne pas se moquer encore une fois de moi, sinon j'allais vraiment sortir mes griffes manucurés.

- Pour une raison qui m'échappe Iseult et toi êtes proches or je sais que Théodore s'intéresse à elle et que c'est sans doute pour ça qu'il s'est intéressé à toi. Ce que je veux savoir c'est pourquoi il s'intéresse à elle. Y a un truc entre eux ? l'interrogeais-je en me retenant difficilement de lui demander si ma devinette était à présent suffisamment clair pour son cerveau d'attardé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)   Mar 31 Jan - 22:39



    Mais va falloir qu'elle commence à se calmer, la blondinette. Parce que j'suis gentil, mais pas débile. Je souris lorsqu'elle grince que Nott et elle ne sont pas ensemble. J'aurais bien rit de la situation, m'enfin on s'aime déjà pas, pas besoin d'en rajouter. Et puis, mine de rien, j'dirais pas que j'apprécie Nott, mais si je devais trouver un verbe qui s'approche de ce que je pense de lui, ce serait sans doute celui-là 'apprécier'. Il sait ce qu'il vaut, et il pioche pas en-dessous. Ce qui signifie sans doute que la petite Greengrass est au-dessus du lot.


    "Quand bien même elle l'aurait été. Ça te gêne que je sois ami avec elle ? Ou c'est juste que tu te fais les dents avec cette histoire ? Non, parce que là tu mets en péril votre réputation, et tu tends à t'incliner vers la stupidité gryffondorienne. Fais attention ou on pourrait croire que le Choixpeau s'est planté."


    Elle est bien plus directe que son ami. Et semble bien moins encline à jouer. Tant mieux, ça me fera pas perdre mon temps au moins. Mais bon, elle est surprise que je m'entende avec lui pour des raisons qu'elle ignore, beh je suis bien surpris également de voir qu'elle est loin de ce que j'aurais attendu de la part de Nott. Mais c'est leur problème à eux. En attendant, elle vient m'enquiquiner comme ça, c'est pas super fair-play.

    Malheureusement -pour elle ou pour moi, je sais pas trop-, je ne peux m'empêcher de rire à sa dernière phrase. Et ce pour quelques raisons. La première, ils ne sont pas ensemble apparemment. La seconde, il y'a mieux de choses entre Is' et moi, qu'entre elle et Nott. La troisième, ne serait-ce qu'imaginer quoi que ce soit entre eux, ça me fait bien rire. Et la dernière, je sais dans quel camp se situe Iseult, comment elle est avec les gens, et très franchement, je l'imagine pas faire des frivolités avec Nott Junior.


    "Désolé. Crois-le ou non, il n'y a et il n'y aura sans doute jamais rien entre Iseult et ton précieux Theodore. Et si t'es tant intéressée par la vie de Nott, pourquoi tu vas pas lui demander toi-même ? Il sera sans doute ravi de savoir que tu t'intéresses à sa vie, si on en croit les oeillades qu'il te lance en cours ..."


    Juste pour bien lui montrer qu'elle est pas la seule à en savoir de la vie de l'autre. Et puis j'ai mal pris le 'banal et sans intérêt'. Si Nott s'intéresse justement, c'est qu'il y'a bien de l'intérêt quelque part. Et, peut-être que je possède justement 'vraiment beaucoup' comme elle dit si bien. C'est fou le nombre de personnes qui sont capables de vous juger sans vous connaître.


    "Et d'ailleurs, j'aimerais bien savoir comment tu es au courant pour Nott et moi. La seule fois où on s'est réellement parlé, il était près de minuit dans la salle des trophées. Et s'il y'avait eu quelqu'un d'autre, on s'en serait aperçus."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)   Jeu 2 Fév - 14:23

Je soupirais, cette conversation ne menait à rien. Soit il était réellement stupide et ça avait été une erreur de venir ici, soit il était décidément bien plus malin que ne laissait supposer son air de chien battu. Il est vrai que dans un groupe, on a toujours tendance à supposer que le meneur est le plus intelligent et que les suiveurs sont... disons plus banals, mais j'allais réfléchir plus avant à cette idéologie. Dans tous les cas, il m'agaçait grandement à s'émoustiller de son secret mais même si je n'avais pas apprit grand chose, j'en savais déjà plus et au moins mon sens de l'observation ne m'avait-il pas trahit, lui.

Je le laissais cracher son venin soi-disant intelligent mais mes préoccupations étaient plus loin à présent. J'ignorais pourquoi Théo s'intéressait à Iseult, mais dans le fond, était-ce si grave ? Ce n'est pas comme si on était ensemble et que je soupçonnais de l'infidélité. En fait, ça ne me regardait même pas, il pouvait bien faire ce qu'il voulait. Toujours est-il que je comptais bien me venger de la manière dont il m'avait traiter la dernière fois.

Je sortis de mes pensées pour en revenir au... au quoi en fait ? Chien de Potter ? Mmm, il me faudra observer ce rouquin de plus près, il me paraît plutôt louche dans son genre mais au final, est-ce que toute cette histoire m'intéresse vraiment ? La curiosité peut s'avérer très dangereuse et même si je me refusais à l'admettre, je savais pertinemment que si j'en étais arrivée à venir dans ce lieu et à parler avec ce type agaçant, c'était uniquement à cause de Théo. Rien qu'imaginer qu'il s'était peut-être juste moquer de moi m'était juste insupportable et si c'était le cas, il saura que je ne suis pas sans arme. Le Gryffon m'avait plus ou moins rassuré sur le sujet et je ne comptais pas rester ici une seconde de plus. Ce n'était déjà pas dans mes habitudes d'agir de la sorte pour un mec alors j'allais peut-être pas m'enfoncer dans le ridicule encore plus.

Je savais donc que Ronald Weasley, le meilleur ami du célèbre Harry Potter, avait des liens visiblement ambigües avec Iseult et Théodore si intéressait mais pour d'autre raison. Je ne savais que faire ni que penser de ça. Mais bon, c'était une information intéressante dont je pourrais me servir si jamais ce Gryffondor voulait faire le malin avec moi. Quand à sa question de comment j'avais appris ça, je lui simplement un sourire piquant.

- Hum, peut-être n'êtes-vous pas, toi, Théo et Iseult, aussi transparents que vous vous plaisez à le croire ou les murs ont peut-être des oreilles ou peut-être encore que je suis amie avec un tableau qui est venu me rapporter ça ? Je pourrais tenter de trouver une explications qui te satisfassent, mais j'aime autant te voir t'interroger à t'en donner des maux de tête. Ce qui sera vite fait chez toi, me moquais-je. Dans tous les cas cette conversation a assez duré, conclus-je avant de tourner les talons et de le laisser en plan.

Je retournais alors dans mon dortoir. J'avais des devoirs à faire mais avec cette conversation, c'est surtout des suppositions aussi insensées les unes que les autres qui se formaient dans mon esprit. Encore une fois, j'allais devoir passer du temps à classifier tout ça pour retrouver un semblant de normalité dans ma vie de tous les jours.


FIN DU RP
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)   

Revenir en haut Aller en bas
 

J'aimerais savoir (ft Ron Weasley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Victoire Weasley ~ Liens
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» La Tour du Savoir
» Frimer, à quoi bon ?
» question sur : le savoir construit les hommezs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard école :: Poudlard :: Rez-De-Chaussée :: Salle de classe numéro onze-