AccueilRechercherMembresGroupesFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une journée calamiteuse [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une journée calamiteuse [Alex]   Lun 5 Mar - 15:37


C’était une journée calamiteuse, ce genre de journée où l’on se demande, arrivé à son terme, pourquoi l’on s’est donné la peine de se lever !

D’ailleurs, c’est dès le matin, que tout avait commencé à déraper ! Le réveil de Goyle s’était mis à sonner avec deux heures d’avance et sous les grognements furieux de tout le dortoir, le gros lourdaud avait tout fait pour essayer de réduire au silence, l’infâme instrument du diable. Seulement voilà, quand même pleinement réveillé, on est le dernier des imbéciles, à cinq heures, les yeux tout embués, c’est encore pire. Alors que Théo avait posé son oreiller sur sa tête, pour faire taire l’affreuse sonnerie qui résonnait dans sa tête, sans grand résultat, l’un de ses camarades, plus alerte et furieux, s’était levé… Non pas pour faire taire le tintamarre, mais pour débuter un duel avec l’autre crétin, qui oubliant son réveil, s’était défendu comme il avait pu ! Résultat, impossible de refermer l’œil une seule minute ! Le plus à plaindre était encore Goyle… Il avait fini couvert de pustules purulentes et avait renoncé à les faire disparaître, au bout d’une heure de tentatives acharnées. Quand Crabbe avait essayé de lui venir en aide, les choses avaient empirés, les boutons doublant de volume et finalement, les deux gorilles avaient décidé de coincer dans un recoin sombre, le soir même, leur camarade de dortoir aux nerfs fragiles, pour lui refaire le portrait à la moldu.

L’enfer s’était poursuivi au petit déjeuner. Il était tranquillement en train de beurrer une tartine, quand un abruti de troisième année, lui avait adressé la parole.

- Hey Nott, c’est vrai que tu tapes Daphné Greengrass ?

Théo avait bien failli en recracher son jus de citrouille, les yeux écarquillés. C’était quoi ça ? La nouvelle rumeur à la mode ? Dans tous les cas, il n’était pas sûr de l’apprécier et comptait bien y mettre un terme tout de suite. Reposant son verre et poussant son assiette, il avait finalement, d’un coup sec, choppé le gamin par le col, l’attirant vers le centre de la table. L’impudent était bien plus jeune, plutôt fluet et n’avait rien d’une brute, ça ne lui avait donc pas demandé beaucoup d’effort.

- La prochaine fois que tu t’adresse à moi de cette manière, je m’entraînerais sur toi à quelques sortilèges, qui te rappelleront la politesse, à chaque fois que tu te regarderas dans un miroir.

Le type était gentiment en train de suffoquer, à cause de son col de chemise qui l’étranglait, quand Théo le relâcha enfin, les yeux brillant de colère. Assise à côté de lui, Pansy rigolait franchement, en regardant le visage rouge comme une pivoine du troisième année, qui avait décampé, manquant bien se casser la figure, à la sortie de la salle.

- Tu l’as pas loupé… Alors, c’est vrai ?

Le Serpentard s’était contenté de soupirer de lassitude, portant une main à sa tempe. Il n’eut de toute manière pas le loisir de répondre à la jeune fille, que le professeur McGonagall avait déjà accouru vers leur table, pour lui dire sa façon de penser, sur la manière dont il traitait ses cadets. Deux heures de colle, voilà ce qu’il avait gagné ! Sans un regard vers Pansy, qui s’était finalement lancée dans une discussion animée avec l’une de ses amies, il avait quitté la table des Serpentards, en serrant les poings de colère.

Deux heures d’histoire de la magie avec le soporifique Binns, deux heures de Défense contre les forces de mal avec cette idiote à face de crapaud d’Ombrage, des choux de Bruxelles à midi (il détestait ça), deux heures de soins aux créatures magiques où ils s’était fait brûler les doigts par l’un de ces stupides Scroutt à Pétard et une dernière heure de métamorphose, où son Professeur lui avait signifié qu’elle l’attendrait vendredi soir, pour une colle qui promettait de se révéler un véritable cauchemar !

Il avait espérer que cette journée catastrophique allait se terminer sur un peu de tranquillité, mais alors qu’il se dirigeait vers la bibliothèque, il se fit arrêter par Goyle, qui lui demandait s’il ne connaissait pas, par hasard, un sortilège pour faire disparaître ses pustules. Après avoir convaincu l’imbécile qu’il vaudrait peut-être mieux qu’il aille trouver Rogue, pour lui demander de l’aide (pas envie de l’entendre se plaindre encore pendant une semaine), Théo se retourna, décidé à rejoindre l’endroit qu’il préférait à Poudlard… Seulement voilà, Connor lui barrait la route, l’air pas franchement ravi.

- Quoi ?

Le Serpentard avait levé les yeux au ciel. Vu sa chance, aujourd’hui, il y avait fort à parier que la petite furie avait du aller se plaindre à son grand frère adoré.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Connor
5éme années Serdaigle
5éme années Serdaigle
avatar

Nombre de messages : 409
Année: : 5éme années
Date d'inscription : 19/10/2011

Feuille de personnage
Feuille du personnage:

MessageSujet: Re: Une journée calamiteuse [Alex]   Jeu 8 Mar - 23:01


<< Quel sale nuit que je viens de passé, il faut dire que j'aurais du m'en douté avec la journée que j'avais passer hier, pour tout vous dire j'ai passer ma journée a chercher après un Serpentard et pas n'importe le quel non enfin pas qu'on son nom est une grande importance pour moi loin de la non c'est juste que se Serpentard c'etait permis de s'en prendre à ma soeur, et la c'est une chose qu'il n'aurait jamais du faire, après pas su le fait qu'il soit de la maison vert non sa serait un élève de Gryffondor ou autre sa serait la même chose personne s'en prend a ma soeur de la façon qu'il l'avais fait...

<< donc après avoir passé une sale journée à chercher l'individu, s'en le trouver et pour tant c'etait pas faute d'avoir demander aux autres élèves, j'ai passé une très mauvaise nuit bon je n'est pas fermer l'oeil de la nuit une fois de plus cette fois pas pour se petit veinard qu'il n'est pas encore tomber sur moi mais simplement que les copain du dortoir avait décider de ronfler tous en même temps et sérieusement que quelqu'un me dise si il arrive a dormir avec cinq mecs qui ronfle, ben franchement pas moi donc je n'est pas dormie je ne trouve pas la personne que je veut, rien de tel pour me mettre de plus mauvaise humeur, y a pas aujourd'hui il faut que je trouve se Théodore Nott...

<< Enfin l'aube qui se lève il est temps pour moi de me préparé de déjeuné en vitesse et de partir a la recherche de se Nott, je fait se que j'ai a faire dans les escalier je me renseigne ou il pourrait être et la un simple première année me dit que Nott et a la grande salle et qu'il s'en est pris a un élève donc de se renseignement je remercie l'élève et me dirige une nouvelle fois à la grande salle et manque de peau il n'est déjà plus la je me renseigne une nouvelle fois et de la je sais que Nott est au quatrième étage, la il ne faut plus que je le loupe pour ne pas être bloqué par les escaliers j'empreinte les passage des tableau se qui est beaucoup plus pratique et rapide...

<< Me voila arriver au couloir du quatrième étage enfin je longe celui ci quand devant moi enfin, le Serpentard que je chercher le Théodore Nott il y a des élèves dans se couloir ?que cela ne tienne je vais le faire à la façon Moldu, je m'avance arriver en face de lui pour lui barré le passage, Théodore me dit un Quoi d'une façon que lui seul pouvait le faire, la sans même lui répondre je lui envoie un coup de poing bien placé dans la mâchoire...


- Sa t'apprendra à emmerdé ma soeur tu en veut encore ou tu à compris Serpentard de malheur ?

_________________
Poursuiveur au Quidditch
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Elle est dans mes pensées [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle est dans mes rêves
Elle est mon présent
Elle est mon futur
Je t'aime Gwenlie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une journée calamiteuse [Alex]   Ven 9 Mar - 13:29


Non, décidément, ce n’était vraiment pas sa journée ! Elle avait tellement mal commencé qu’elle ne pouvait que se poursuivre de la même manière. Une véritable catastrophe.

Le coup, il ne l’avait pas vu partir et sa tête suivit le mouvement, quand Connor le frappa au niveau de la mâchoire. Instinctivement, l’une des mains du Serpentard, s’était portée au niveau de sa mâchoire, alors que deux filles, visiblement de Poufsouffle, à en croire le blason sur leur uniforme, s’arrêtaient près d’eux, interloquées par la scène qui s’était jouée sous leurs yeux. Quand Théo tourna son visage vers son camarade de Serdaigle, ses yeux brillaient de rage. C’était sensé lui apprendre à ne pas emmerdé sa petite sœur ? Il n’avait jamais pourtant été plus motivé à l’approcher, justement, que maintenant qu’il avait eu à subir, la colère de ce crétin de blond. Mais qu’il se rassure, lui, il était civilisé et ne se permettrait pas de porter la main sur elle… Ou à peine !

- Ta petite sœur ?

Les deux élèves qui s’étaient immobilisée à quelques mètres d’eux, avaient finalement poursuivi leur chemin, peut-être un peu déçues, s’attendant surement à voir débuter une bagarre. Pas question de faire plaisir à ce dingue, en lui rendant son coup. Théo avait un peu trop de classe, pour jouer à l’homme préhistorique avec ce petit blondinet bagarreur. Et puis, il fallait être dingue pour s’attaquer à quelqu’un au milieu d’un couloir aussi fréquenté ! Il ne tenait absolument pas à sa réputation ?

- Tssss… Petite, blonde et ambitieuse, avec un caractère de cochon ?

La description était tout ce qu’il y a de plus judicieuse et il était persuadé que Connor reconnaîtrait parfaitement la petite Emilie dans ces quelques mots. Dire qu’elle était du genre volcanique était un euphémisme… Le genre à partir au quart de tour, un trait familial apparemment.

- Si je me souviens bien, c’est elle qui est venue s’installer avec moi et qui m’a collé une gifle, parce que je ne m’occupais pas assez d’elle.

Tout en laissant retomber sa main, il esquissa un sourire provocateur, qui lui arracha une grimace douloureuse. C’était quoi leur problème, aux Connor, avec leurs réflexes moldus de barbares ? Et puis l’attaquer comme ça, à l’intérieur de l’école, il ne fallait vraiment pas avoir de nerf ! Plusieurs autres élèves passèrent près d’eux, lançant un regard curieux à sa mâchoire, qui devait être bien rouge. Le Serdaigle ne perdrait rien pour attendre.

- Promis, je n’emmerderais plus ta sœur.

Nouveau sourire. Au contraire, il allait l’aider… En quelque sorte. Ce coup de poings, Connor allait le lui payer bien plus cher qu’il ne pouvait se l’imaginer. Et Emilie l’y aiderait !

- Autre chose à ajouter ?

Théo avait de nouveau effleuré du bout des doigts, la mâchoire que le Serdaigle avait tenté de fracasser, comme le dernier des moldus. Il était bon pour aller à l’infirmerie… Et ne se gênerait surement pas pour dire à Madame Pomfresh, à qui il devait ce superbe hématome. Pas vraiment reluisant… Il n’était pas préfet, cet idiot là ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée calamiteuse [Alex]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée calamiteuse [Alex]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une journée en Afrique
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Une journée à Soissons
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poudlard école :: Poudlard :: 3ème & 4ème étages :: Couloir du quatrième étage-